Caractères draveillois
Draveil-Résistance

Théma
Notre devoir de mémoire
SOI et Camp de la Paix de Mainville, pépinières de résistants
Dès 1933, on savait
Volontaires de la Guerre d‘Espagne
Les Fusillés du 30 avril 1944 à la prison de la Santé
La Mutinerie du 14 juillet 1944 à la prison de la Santé. Témoignage
Du nouveau sur la Libération
de Draveil [1]
[2]
Déportés, Internés de Draveil [Cartes]
Déportés, Internés, Résistants de 1939-1945, Draveil
Déportés, Internés de Vigneux [Cartes]
Déportés, Internés, Résistants de 1939-1945, Vigneux
Jeunesse résistante Draveil Vigneux
Exposition "Draveillois(es) en Résistance"
Exposition " Parcours Santé "
Concours National Résistance Déportation
1908 - Les Grèves de Draveil-Vigneux

 

Notices biographiques
• AUCLAIR Marcelle
• BERNIER Mauricette
• BIANCHI Sonia
• BRÉANT Geneviève
• BROSSARD Pierre
• BRU Léon
• CAZIN Marcel
• CHADEL Julien
• DEGUÉRET-LEBERRE Simone
• DEGUÉRET-PAYEN Suzanne
• DE WITTE
DREYFUS Georges
• Colonel FABIEN
• GEORGES Pierre (Colonel FABIEN)
• GERVAIS Sylvain
GUEGUEN-DREYFUS
Georgette [1]
[2] [3] [4]
HAZEMANN Jean-Jacques [1] [2]
• HAZEMANN Robert-Henri
• HANSEN-ROTENSTEIN Geneviève
JEUNON Jacqueline [1] [2]
JEUNON (Famille) [1] [2-Morning Star]
JEUNON Madeleine
JULIAN Camille
• JULIAN Fernand père
JULIAN Fernand fils
• LAFARGUE Paul

LE BAIL René
LE BERRE Maurice
• LEJEUNE Adrien
• LE LAY Antonine dite "Julienne"
• LE LAY Désiré
LEROY André
• LEROY-RODRIGUEZ Geneviève
• LINARD Marcel
• MAHN Berthold
MANGIN-SOUCHE Lucienne
• MARX-LAFARGUE Laura
• MARZIN Madeleine
• MATHA Armand
MATHIS-NOYER Émilie dite «Lili»

• MENVIELLE Charles
• MOREAU Germaine
• NOYER Paul
• OUZOULIAS Albert
• PASDELOUP Auguste
PAYEN Roger [Sommaire] [1] [2] [3] [4]
• PICARD R.
• PIECK Wilhelm
• PRÉVOST Alain
• PRÉVOST Jean
• PRÉVOST Michel
• RODRIGUEZ André
• RODRIGUEZ Gonzalo
• SADOUL Jacques
• SCHNAIDERMAN Gdalien
TAILLADE Auguste dit Pierre
• TRIOULLIER Jean
• TRIOULLIER Lucienne

Actualité

Téléchargements

Sources

Liens

Nous écrire

Mentions légales

Les auteurs

 

<!--
   
 
Voir aussi le témoignage de Roger PAYEN sur la mutinerie du 14 juillet 1944 à la prison de la Santé
   
 

Témoignage de Roger PAYEN

sur les fusillés du 30 avril 1944
à la prison de la Santé

   
 

 

Poème de F. LANDEMAINE, dessins de Roger PAYEN, tous deux détenus politiques à la Santé.
Dédicace de Roger PAYEN : « À ma chère petite Suzon, cette esquisse pour le "30 avril"».
Suzanne DEGUÉRET-PAYEN, compagne de Roger, était dans le même temps internée à la prison de la Roquette pour fait de résistance.
Collection Roger PAYEN, secrétaire de rédaction de la revue "Reflets".

 

Article paru dans le revue miniature "Reflets" des prisonniers politiques de la Santé en juillet 1944

 

La vie de la Prison
30 avril

La journée du 30 avril dernier reste pour les patriotes emprisonnés à la Santé une date sanglante que rien ne pourra effacer : c'est la fusillade de neuf jeunes Français dans les murs de ronde qui a soulevé la juste colère malheureussement impuissante de tous les détenus.
Nous ouvrons ici la liste des témoignages vivants laissés par les spectateurs de ce drame avec la poésie suivante d'un camarade qui était présent à l'aube tragique du 30 avril. Dans notre prochain numéro nous livrerons un autre témoignage poétique.
Nous faisons appel à tous les détenus de la prison pour continuer cette chaîne de douleur atroce mais fortifiante pour nos âmes de combattants.
Merci à l'avance.
Il faut que la trace de notre vengeance soit ininterrompue !

 

Le trente avril au soir indignés nous apprîmes
Que dans la prison noire une cour avait siégé
Sinistre mascarade ! Parodie de Justice !
Neuf de nos camarades, jugés par la Milice
Allaient le lendemain, à l'aube
Sous les balles d'assassins
Nous quitter pour toujours.
Triste fut la soirée, agitée fut la nuit…
À cinq heures sonnée, tous montés aux fenêtres
Chantions la "Marseillaise" en signe d'adieu suprême
Adieu des prisonniers aux hardis Francs-Tireurs
Dernier encouragement aux héros de la France
… Et c'est le grand silence… silence menaçant…
Soudain, déchirant l'air, éclate, terrible
Une salve de mousquetons.
Les cris avec violence sortent de la prison
Par dessus les grands murs la Marseillaise gronde
Chantée par des voix dures, vole au chemin de ronde
Clamer aux assassins
Que nous vengerons nos morts
Et que les miliciens subiront le même sort.
Nos clameurs les poursuivent :
"Miliciens, assassins !"
Ils s'enfuient tout tremblants, suant de peur,
Sachant qu'aujourd'hui tueurs
Tués ils seront demain.
Et sur les taches de sang, églantines du pavé
Le soleil éclatant, dardant ses chauds rayons,
Sécha la trace des morts
Mais ne put l'effacer
Tant est tenace et fort le sang des Fusillés.

La Santé
F. LANDEMAINE

   
 

Plaque apposée sur les murs de la prison de la Santé
en hommage aux « 18 patriotes antifascistes exécutés sur les ordres d'un gouvernement au service de l'ennemi »:
28 août 1941
BRECHET, TRZEBRUCKI, BASTARD.
24 septembre 1941
GUYOT Adolphe, WOOG Jacques, CATELAS Jean.
23 juillet 1942
LEFEBURE Edgar, MEUNIER Henri, DALMAS André.
30 avril 1944
MASSE Robert, BOSMAYER Bernard, COURVOISIER Claude, HENAULT Guy, GODEFROY Alfred, SENLIS Gaëtan, OTT André, MALAK Casimir, FINANCE Albert.

Coll. Martine Garcin.

   
 


© Soleils en chantier 2004-2016
Webmestre
Mise à jour :
10 septembre 2005